Print Friendly, PDF & Email
Notez cet article

Première leçon de littérature du Professeur Keating

Carpe Diem est une expression latine que l’on rencontre pour la première fois dans les Odes à Leuconoé d’Horace. Dans le poème 11 des Odes, Horace s’adresse à une certaine Leuconoé et essaye de la convaincre de jouir d’aujourd’hui car les lendemains sont incertains, qu’il faut avoir des espérances mais qu’elles soit mesurables par rapport à une vie. C’est la phrase qu’utilise le professeur Keating (incarné par Robin Williams) pour apprendre à ces élèves; d’une part de saisir l’occasion lorsqu’elle se présente, et d’autre part de donner un sens extraordinaire à sa vie car chacun de nous mourra un jour et notre corps nourrira les vers de terres.Voila la maxime que chacun de nous doit garder en tête, peut être que l’âme est immortelle, mais ce dont nous sommes sûrs c’est que le corps lui retournera un jour ou l’autre à la terre qui l’a vu naître.

Deux traductions francaises ; Desportes et Sommer - 1863

Deux traductions francaises ; Desportes et Sommer – 1863

 

Ô Capitaine ! Que la poésie est belle !

C’est sur le vaste thème de la poésie que le professeur donne le cours de littérature à ses élèves, prenant appui sur une introduction tirée du manuel au programme, il leur demande ensuite d’arracher les pages de cette introduction trop scientifique qui démontre la qualité d’un poème par une mesure mathématique de sa métrique de ses rimes et de ses figures de styles.Pour Keating la poésie n’est pas quelque-chose que l’on peut mesurer, c’est avant tout des passions et des émotions qui sont exprimées; »On lit et on écrit de la poésie non pas parcque c’est jolie mais parcque l’on fait parti de l’humanité »dit-il.

Parmi les élèves de la classe figure Todd Anderson, un élève chétif, ayant un grand manque de confiance en lui car toutes ses émotions ils les gardent au plus profond de lui, le professeur Keating lui sera d’une grande aide car sa méthode pédagogique va l’inciter à extérioriser ses sentiments.

Todd Anderson vit dans l’ombre de son frère, tant au niveau de sa vie scolaire que
familiale. Les cours de Keating et sa rencontre avec d’autres étudiants vont modifier la perception qu’il a de lui-même. 

Le sentiment d’incompétence -Héloïse de Visscher

Le sentiment d’incompétence – Héloïse de Visscher

 

cercle4

 

Les tous premiers mots de Keating à ses élèves sont les mots tirés du poème de Whitman, le professeur leur propose de l’appeler soit « monsieur Keating », soit par « ô capitaine! mon capitaine »,  ce poème est une lamentation d’un marin  sur le sort de son capitaine gisant sans vie sur le ponton du bateau. Ce capitaine a sauvé son équipage d’un effrayant voyage. Peut être Keating a voulu devenir se sauveur qui mène ses élèves à bon port ; vers les rivages de la liberté.

Ô CAPITAINE ! MON CAPITAINE !

Ô Capitaine ! mon Capitaine ! fini notre effrayant voyage,
Le bateau a tous écueils franchis, le prix que nous quêtions est gagné,
Proche est le port, j’entends les cloches, tout le monde qui exulte,
En suivant des yeux la ferme carène, l’audacieux et farouche navire ;
Mais ô cœur ! cœur ! cœur !
Oh ! les gouttes rouges qui lentement tombent
Sur le pont où gît mon Capitaine,
Étendu mort et glacé.
Ô Capitaine ! mon Capitaine ! lève-toi et entends les clo­ches ;
Lève-toi — c’est pour toi le drapeau hissé — pour toi le clai­ron vibrant,
Pour toi bouquets et couronnes enrubannés — pour toi les rives noires de monde,
Toi qu’appelle leur masse mouvante aux faces ardentes tournées vers toi ;
Tiens, Capitaine ! père chéri !
Je passe mon bras sous ta tête !
C’est quelque rêve que sur le pont,
Tu es étendu mort et glacé.
Mon Capitaine ne répond pas, pâles et immobiles sont ses lèvres,
Mon père ne sent pas mon bras, il n’a ni pulsation ni vouloir,
Le bateau sain et sauf est à l’ancre, sa traversée conclue et finie,
De l’effrayant voyage le bateau rentre vainqueur, but gagné ;
Ô rives, Exultez, et sonnez, ô cloches !
Mais moi d’un pas accablé,
Je foule le pont où gît mon Capitaine,
Étendu mort et glacé. – Walt Whitman 

 

Conformisme et anti-conformisme 

Sortir du sentier battu et vivre ses passions 

Les valeurs Weltoniennes reposent sur 4 grands piliers ; la tradition, l’honneur, la discipline et l’excellence, c’est dans le marbre psychique de chacun que sont gravés ces maximes, en opposition forte avec la substance des cours du professeur Keating, un véritable bouleversement se produit dès lors chez ses élèves, une invitation à penser par soi même et non par le conformiste. Cette opposition on la retrouve dans le dialogue entre le directeur de l’école lui même ancien professeur de lettres et le professeur Keating ;

Directeur Nolan– Ça a été ma première salle de classe ici vous le saviez ? le même bureau

John- Je ne savais pas que vous aviez été professeur

Directeur Nolan – De lettres, oh, c’était bien avant vous John, quand j’ai du renoncer je l’ai bien regretté… Il me revient des bruits John sur les méthodes peu orthodoxes que vous appliquez à votre enseignement, biensur c’est sans relation aucune avec Dalton et son malheureux exploit, je crois qu’il est inutile de vous rappeler qu’a son âge on est très impressionnable

John-Votre réprimande l’a certainement fort impressionné

Directeur Nolan -Que se passait il dans la cour l’autre matin

John-Dans la cour?

Directeur Nolan-Cette espèce de parade

John – Oh ça , ça c’était un exercice visant à démontrer les dangers du conformisme 

Directeur Nolan – Mais John tout notre système pédagogique est établi et il fonctionne, si vous le mettez en question comment les empêcher d’en faire autant

John  –  J’ai toujours cru que notre mission était d’amener les élèves à réfléchir seul

Directeur Nolan– A leur âge jamais de la vie, la tradition John, la discipline, préparons les pour l’université et le reste suivra de soi

 

La mixité sociale 

Dans le film on retrouve également la critique des écoles pour garçons, et plus généralement pour un seul genre, cette remise en cause de l’establishment en place se retrouve dans la scène où Dalton se lève pour se dénoncer d’avoir écrit dans le journal de l’école un pamphlet sur le sujet.

Dalton – (sonnerie de téléphone, dalton se lève) Académie Welton allo, oui il est là, un instant, Mr Nolan c’est pour vous, c’est Dieu ,il exige qu’il y ai des filles à Welton.

Dalton met en scène l'appel de Dieu pour une mixité dans l'éducation

Dalton met en scène l’appel de Dieu pour une mixité dans l’éducation

 

Liberté de choix et critique de la pression parentale 

Tout au long du film on voit la pression parentale s’exercer sur le jeune Neil Perry dont le père justifie son autorité et plus particulièrement la volonté de faire de son fils un médecin par un sacrifice financier. Aucun sacrifice ni aucun raisonnement ne peut contraindre la liberté de choix. Poussé par un amour inconditionnel qu’il voue au théâtre Neil Perry est cependant un des meilleurs élèves de la classe, on sent bien que le fait d’être le meilleur de la classe devient un prétexte pour pouvoir négocier avec son père sur sa véritable passion théâtrale et sa volonté de prendre des cours. Mais rien n’y change, Mr Perry en vient même à menacer son propre fils de l’envoyer à l’académie militaire…

Neil perry durant la représentation théâtral du Songe d’une nuit d’été de Shakespeare

Neil Perry durant la représentation théâtral du Songe d’une nuit d’été de Shakespeare

C’est ce profond sentiment d’impuissance face à l’autorité de son père que Neil Perry décidera de mettre fin à ses jours.

Le cercle des poète disparus : le livre ( lecture en cours)

Le livre a été écrit après le film, ce qui est assez rare pour être souligné

téléchargement

KEVV


References 

https://fr.wikisource.org/wiki/%C3%94_Capitaine_!Mon_Capitaine!

http://dico.ea.free.fr/juxta_lal/HORODI.PDF

http://www.huffingtonpost.fr/2014/11/25/le-cercle-des-poetes-disparus-25-ans-que-sont-ils-devenus_n_6217150.html#