Alvin Hansen à l’origine de l’expression

C’est en Mars 1939 dans un article de l’American Economic Review que l’on rencontre pour la première fois  l’expression de stagnation séculaire , son auteur est un économiste américain, qui s’employa à vulgariser la pensée de Keynes aux Etats unis, il fut également professeur d’économie politique à Harvard  et dans d’autres universités américaines . Il fut conseiller de Truman et de Roosevelt et inspira entre autres Samuelson et James Tobin qui suivirent ses séminaires.

The business cycle was par excellence the problem of the nineteenth century. But the main problem of our times, and particularly in the United States, is the problem of full employment. Yet paradoxical as it may seem, the nineteenth century was little concerned with, and understood but dimly, the character of the business cycle. Indeed, so long as the problem of full employment was not pressing, it was not necessary to worry unduly about the temporary unemployment incident to the swings of the cycle. Not until
the problem of full employment of our productive resources from the longrun, secular standpoint was upon us, were we compelled to give serious consideration to those factors and forces in our economy which tend to make business recoveries weak and anaemic and which tend to prolong and deepen the course of depressions. This is the essence of  secular stagnationsick recoveries which die in their infancy and depressions which feed on themselves and leave a hard and seemingly immovable core of unemployment.

Ainsi Alvin Hansen avait constaté dans les années 30 une rechute de l’économie américaine après le New Deal, les réformes et changements structurels mis en place par Roosevelt n’ont pas permis de réduire efficacement le chômage et de relancer durablement la croissance économique . Hansen met en avant les faibles et éphémères reprises de l’activité qui meurent à peine nées ,des dépressions qui s’auto-alimentent et conduisent à un chômage persistant , c’est la « secular stagnation «  qui est l’objet de notre recherche aujourd’hui.

Economic Progress and Declining Population Growth- Alvin Hansen

 

D’après Hansen dans une économie de marché le plein emploi ne peut être atteint sans une dépense d’investissement conséquente et le volume d’investissement requis doit combler l’Écart entre le produit de plein emploi et les dépenses de consommation. Si le gouvernement ne mène  pas de politique de relance de la consommation, la croissance économique  dépend alors  de la vigueur de l’investissement.

En effet pour lui il faut agir à court terme sur la demande globale en favorisant l’investissement ce qui permet l’augmentation à long terme du stock de capital et donc une augmentation des capacités de production en perspective. Mais pour ce faire un taux d’intérêt bas qui entraîne l’abondance de liquidité ne peut à lui seul relancer l’investissement.

Hansen se focalise sur le taux d’intérêt naturel qu’il emprunte à la théorie de Knut Wicksell et rejoint l’idée d’une dépendance forte entre  l’investissement et le taux d’intérêt naturel car c’est le taux de profit sur les nouveaux investissements.

Le déséquilibre entre l’excès d’épargne et l’insuffisance de l’investissement provoquerait pour lui la chute durable du taux d’intérêt naturel     ( à Long Terme) .

Perspective Economique Moderne

Depuis la crise des subprimes de 2008, la croissance mondiale est atone et fragile et cela malgré le rebond de 2010 ( qui constitue donc une reprise éphémère). Deux indicateurs sont utilisés pour faire ce constat :

  • le taux de croissance du PIB réel
  • l’écart de produit ( Output gap )

L’écart de produit est la différence entre le  produit courant c’est à dire venant de l’observation et le produit potentiel qui est non observable et donc estimé ( définition ci-dessous ).

  1.  Écart de produit >0:  Sur-utilisation des capacités de production  dû à une demande globale trop forte -> politique restrictive 
  2. Écart de produit <0 :  Sous-utilisation  des capacités de production dû à une demande globale trop faible ->politique accommodante

 

 

La situation économique actuelle présente des caractéristiques probantes d’une stagnation séculaire :

L’économie mondiale est chancelante et a une croissance économique mondiale trop faible depuis trop longtemps 

FMI , Avril 2016

 

Comment est déterminé le taux d’intérêt naturel ? 

3 éléments importants;  la croissance potentielle ( Potential GDP) qui est par définition le niveau maximal de production atteignable à un instant donné et durablement maintenable, sans tensions excessives dans l’économie, en particulier sans accélération de l’inflation. Le taux de croissance potentielle est le taux de croissance de la production potentielle, la courbe Investissement – Epargne qui est l’équilibre sur le marché des biens et  services ( I=S)  et le taux d’intérêt réel ( taux d’intérêt nominal ( CT ) – taux d’inflation ( Core Production Inflation) ).

Le débat sur la stagnation séculaire a refait surface ces dernières années, le concept est revisité aujourd’hui par Lawrence Summers ; ancien président du conseil économique des Etats Unis et 71 ème  secrétaire au Trèsor.

Why stagnation might prove to be the new normal – Larry Summers

The nature of macroeconomics has changed dramatically in the last seven years. Now, instead of being concerned with minor adjustments to stabilize about a given trend, concern is focused on avoiding secular stagnation

U.S. Economic Prospects: Secular Stagnation, Hysteresis, and the Zero Lower Bound- Larry Summers

 

KEVV